Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

walker pierre pilonchery

  • UNE TENUE POUR UN VERNISSAGE

    Ce mercredi 13 mai j'assisterai au vernissage suivi d'une performance, de l'exposition WALKER Pierre Pilonchery.

     

    Cette exposition se tiendra à l' Ecole Normale Supérieure des lettres et sciences humaines de LYON du 14 mai 2009 au 26 juin 2009.

     

     

    Outre le plaisir d'être conviée à un vernissage, je me réjouis à l'idée de découvrir le travail de l'artiste Pierre Pilonchéry,  que j'ai appelé pendant longtemps Monsieur Pilonchéry.

    Comme beaucoup d'autres convives qui seront présents,  " Monsieur Pilonchéry " a su boulversé nos vies. Il nous a appris à écouter avec ses yeux pour paraphraser Paul Claudel, à nous mener à l'Art Contemporain et ses acteurs, a révélé des talents en devenir .

     

     

    Aussi, ma tenue vestimentaire doit être une performance. Elle doit être réflechie, en adéquation avec le lieu, l'événement, l'artiste, les invités.

     Dans mon "vestiaire ", un élément important s'impose à moi : ma paire de Hub Chie Mihara. Elle sera l'axe névralgique de cette "performance vestimentaire " et les autres piéces de ma tenue s'articuleront naturellement autour.

    Si ma tenue s'est apparue à moi comme une évidence, cette derniére a été ébranlée par ceci :

    Charlie Joe 'selection pour un vernissage.JPG
    • La robe SAMATA Charlie Joe est parfaite pour un vernissage. Et je m'imagine déjà la porter ce mercredi sans oublier de casser l'effet trop habillé.

    Aussi,  je l'accompagnerais de mon vieux et fidéle blouson motard en coton beige Plein Sud Jeans et de ma paire de bottes  Delphine Conty acquises durant les soldes de mi-saison chez Places des Tendances (et pour lesquelles j'avais sollicité votre aide).

    • Quant au top en soie rebrodé de sequins* Charlie Joe, adapté pour un vernissage, c'est un évidence, tout comme mes Hub.

    Je l'associerais à un simple jean avec comme accessoires -ma paire d'escarpins en daim beige Mercadal, ma petite pochette frangée en nubuck beige de l'été dernier et mon pashmina rose indien datant du XXéme siécle négligement porté sur les épaules -. 

     

     Mercredi c'est demain, plus le temps de tergiverser. Je partirai le coeur léger et mes Hub aux pieds.

    Je vous laisse avec l'artiste qui vous présentera mieux que moi cette exposition :un clic ICI.

    crédit photo : La Vitrine de la Mode