Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

valensi

  • Shoes-addict au bord de la crise de nerfs

    Amies lectrices, camarades bloggeuses, passantes,

    Ceci un appel. Un appel à l'aide d'une shoes-addict au bord de la crise de nerfs

    C'est le coeur gros que je vous annonce, solennellement et pompeusement que mes pieds se préparent à porter le deuil. Mon e-chaussueur préféré vient de me plonger dans un profond abîme.

    Alors que j'entreprenais une recherche, pour le compte d'un tiers, de nus-pieds peu onéreux, j'ai consulté ma liste de " mes préférées " .  J'avais pris le soin de créer une alerte pour être avertie de la prochaine indisponibilité de MON modéle préféré. Or, je m'aperçois qu'il est E.P.U.I.S.E. Damned ! 

     Indignation, courroux sont les sentiments qui m'animent . La crise de nerfs me guette.

    Vous n'ignorez pas que parmi les pathologies que peuvent développer les shoes-addict pour une paire de soulier manquée, on compte la folie. L'issue : l'internement. Les soins prodigués : le sevrage (oubliée la connexion internet pour s'adonner à son addiction).  " Que faire pour m'aider ? " vous vous demandez.

    Un produit de subsitution pourrait aider mes pieds à être bien dans leurs baskets :

    bottines Goose Valensi Sarenza pola.jpg
    comme cette paire de bottines Goose, camel, Valensi (  existent en fushia).
    Et, pour que ce produit  me soit délivré, il me faut une ordonnance. Cette ordonnance doit être rédigée, signée par VOUS et adressée dans les plus brefs délais à " mon  " e-chausseur préféré.
     Pour vous témoigner de ma reconnaissance, je promet de me mettre en situation chaussée de ses Goose.
    Ne tardez plus, adressez votre ordonnance.
    Bien à vous,
    Votre dévouée
    Crédit photo : Sarenza