Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2010

Naissance d'une histoire

Lors d'un débat entre moi et moi, un constat s'est imposé. Il semblerait que je sois devenue perméable à la publicité. Et plus particuliérement à certaines campagnes publicitaires de marques de prêt-à-porter. Marques pour lesquelles je n'ai pas d'affinités et qui n'occupent pas de place dans mon vestiaire. Pourtant les produits vantés sont devenus une obsession.

Le stimuli de ma premiére obsession est la campagne SINEQUANONE printemps/été 2010.

robe macrame SINEQUANONE PE 1O.JPG
crédit photo : SINEQUANONE
Chaque fois que mon retard tombe sur cette campagne, le désir de posséder cette robe en macramé augmente. Aussi, aujourd'hui, pour en finir avec cette obsession, j'ai poussé la porte de cette enseigne pour juger de la qualité de cette piéce. Discutable pour le prix indiqué, mais guére étonnant. Mes a-priori, mes préjugés sur cette marque n'ont pas volé en éclats. Peut-être qu'en période de soldes...
Mon second désir de possession à tout prix a été titillé, excité par un accessoire omniprésent sur certain  publicitaire utilisé pour promouvoir la collection P/E 2010  KOOKAI.
chapeau retro KOOKAI 1.JPG
crédit photo : KOOKAI
La premiére fois que j'ai aperçu ce chapeau rétro, c'était sur l'e-shop KOOKAI et pas encore disponible en ligne. Je l'ai revu dans plusieurs féminins.
chapeau retro KOOKAI.jpg
crédit photo : KOOKAI
Un passage éclair sur le site, avant de me lancer dans la rédaction de mes drames quotidiens croustillants, n'a fait que renforcer mon désir et faire naître une obsession. L'objet de désir (voire délire) est désormais en ligne. Reste maintenant à le voir en boutique et m'assurer qu'il s'accorde avec ma tête de linotte et s'il supportera la comparaison avec d'autres " petites marques " ou " sans étiquette ".