Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rützou

  • Vivement les soldes !

    Tandis que toutes s'affairent à :

    • dresser leur liste au Pére Noël
    • à battre le pavé à la recherche de the cadeau qui fera mouche
    • à courir les ventes privées (en ville ou en ligne) en quête de LA TENUE IDEALE pour le réveillon de Noël et de LA PETITE ROBE INTROUVABLE pour la soirée de la Saint Sylvestre.

    Môa, je m'amourâche d'un vêtement repéré dans un magazine ou une boutique, d'un accessoire, d'une paire de chaussures, bref d'une pièce qui encombrera mon dressing et dont je n'ai nul besoin. Je suis la personnification de l'adage :  " Souvent femme varie " .

    Ma dernière lubie :

    RUTZOU image 5.jpg

    Un slim en cuir zippé de Rützou, présenté ci contre avec une robe fluide. Entre nous, depuis quelques saisons déjà, mes choix s'orientent vers la mode dânoise. Peut-être est-ce mon côté frileuse qui s'exprime ? Ou simplement une envie inconsciente (lapsus comme dirait Sigmund Freund) d'être réchauffée par un homme qui viendrait du froid ?

     Que rêver de mieux pour une mono-maniaque du slim comme moi ? Succomberai-je à la tentation quand sonnera l'heure des soldes ? Ou cette lubie  sera ou ne sera pas 'éphémère ? A l'heure actuelle il est difficile de répondre.

    Aussi, quand sonnera l'heure des soldes et si les symptômes persistent, il faudra relever bien d'autres défis comme trouver la boutique qui le revendra,  si sa taille sera encore en stock et si lui et moi nous ferons qu'un. Le tout, après avoir résolu le problème de l'argent.

     Toujours est-il que si cette lubie devient non pas un désir futile, mais un besoin, il faudra envisager des solutions de secours comme dénicher cet obscur objet du désir , je me rendrai chez Sandro ou chez Maje.

    crédit photo : rûtzou.com