Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

isabel marant

  • Une paire de compensées AVRIL GAU

    Entre-nous, je ne possède plus de paire de compensées depuis  le CM2 (1980-1981) et la 5eme (1982-1983). 

    Au CM2 , j 'avais opté pour une paire de tennis compensées (gageons d'ailleurs que les fameuses sneackers Isabel Marant dont tout le blogo s'était amourachée fin aout, debut septembre et qui devrait faire leur réappartion cette saison ont certainement été inspiré par ce modéle des années 80. Et à titre informatif, vous les ne trouvez pas actuellement chez Net-A-Porter). En cinquiéme, j'ai donc récidivé (ou transformé l'essai, si vous préférez). Mon choix s'était arrêté sur une paire de ballerines compensées (petite hauteur de talon ) rose fané et qui se laçait sur le coups de pieds pour finir de s'enrouler autout de la cheville. Inutile de vous préciser que je les portais avec un jean rose avec un bande rose plus clair. Depuis,je n'ai plus jamais retenté l'expérience.

    Il est vrai que les compensées Surface to Air viennent réguliérement me titiller, mais n'ai jamais cédé. Si je devais, voire pouvait céder, ce serait pour ces sublimes compensées AVRIL GAU, créatrice dont j'apprécie autant les sacs et la désormais classique mais incontournable besace, que les chaussures.

     A noter que les sacs sont fabriqués en France et les chaussures en Italie.

     Aussi au lieu de lambiner, je vous présente l'objet de mon désir  : la sandale ORTA

    sandale ORTA AVRIL GAU.JPG

    ORTA AVRIL GAU vue de dessus.JPG

    Je suis conquise. Et vous ? 

    crédit photo : AVRIL GAU