Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

evelyne chétrite

  • Lettre ouverte à Evelyne Chétrite

    Chére Madame Chétrite,

     

    Vous avez brillamment su créer l'évènement autour d'une piéce de votre collection automne-hiver 2009-2010.  Vous avez misé sur une stratégie marketing reposant sur la " pénurie". Créer le manque pour créer un besoin.

     La  " rumeur " est lançée, cette piéce est déjà épuisée en boutiques parisiennes. Les fashionitas vivent un drame : elles ne possédent pas LA piéce de l'hiver. Nous sommes à peine le 10 aôut. Les soldes d'été sont terminés. Les commerçants ferment, les uns aprés les autres, pour prendre leur congés d'été. vie. Chacun a droit à sa part de soleil.

    Cette  " fashion-news " se propage sur la blogosphére . Sandro vient de faire le buzz. Bravo ! Toutes les blogueuses en parlent. Toutes se demandent comment se procurer cet objet de désir. Comment, malgré le prix qu'elles trouvent disproportionné ? Cette piéce est réputée épuisée. Quelque-part sur un blog, on apprend qu'il faut s'inscrire sur liste d'attente en boutique (enfin à Paris) comme pour acquérir le Kelly de chez HERMES ou une malle VUITTON.Nouveau buzz. Le petit nombre d'exemplaires distribué (aprés le 15 août) aux quatre coins de France est vite vendu. Idem chez les e-commerçants.

    Sandro semble vouloir répéter ce scénari avec d'autres piéces comme ce tee-shirt noir en lin avec patchs rebrodé aux épaules .

     

    détail tee shirt el lin noir patchs brodés sur epaules SANDRO AH09.JPG

     Faut-il prévoir de s'inscrire sur une nouvelle liste ? La consommatrice désabusée et sceptique ne peut croire qu'une enseigne telle que la vôtre n'ait pas prévu un nombre suffisant d'exemplaires. Je voudrais avoir la naïveté de croire que cette stratégie n'ait pas été adoptée pour justifier un prix élévé.

    Bien à vous,

    Stéphanie

    crédit photo: sandro