Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eric latigau

  • Pourquoi tu pleures ?

    La semaine derniére, j'ai assisté à l'avant-premiére de  Pourquoi tu pleures ? , une comédie de Katia Lewkowicz.  Pour être sincére avec vous, j'ai hésité, longuement avant d'écrire ce billet. En proie aux doutes, il m'aura fallu plus de quatre jours à me décider de livrer mon avis. Et de décisions, justement, il est question.

    pourquoi-tu-pleures-5-10464005gptez_1798.jpg

    • Le pitch :  Un " trentenaire mou du genoux " * (Benjamin Biolay) doit se marier dans quatre jours avec Anna (Valérie Donzelli). La fiançée a disparu.  Le futur marié rencontre Léa (Sarah Adler) lors de son enterrement de vie de garçons... Tiraillé par la passion, face à la pression familiale -que ce soit sa mére (Nicole Garcia), sa soeur (Emmanuelle Devos) et sa belle-famille étrangére-, parviendrat-il à (se) décider ?
    • Et alors ?

    Alors, j'ai ri (oubliant mon mal de dos. Et ce n'est pas peu dire car sur une échelle de 1 à 8, ma douleur atteignait 5.). J'ai été émue et je me suis interrogée.

    J'ai apprécié le regard porté sur la relation frére-soeur, sur la relation mére/fils- mére/fille. Cui-Cui, c'est un peu  mon frére. Coin-Coin, c'est un peu moi quand je joue la soeur hystérique, au bord de la crise de nerfs jurant tellement elle est excédée.

    Des scénes m'ont particuliérement marqué :

    - celle où la mére, la soeur et le frére se réunissent devant la tombe du pére (scéne totallement surréaliste pour moi car trés personnel)

    - celle où Sarah Adler chante L'homme de ma vie (chanson écrite et composée par Benjamin Biolay),en écoute actuellement ici.

    • Et les acteurs ? : 

     Sarah Adler est émouvante. Nicole Garcia est sublime. Benjamin Biolay est drôle (aussi drôle qu'il a pu être inquiétant dans La Meute). Quant à Emmanuelle Devos, depuis Sur mes lévres, je reste suspendue... à son jeu dont la richesse me semble infinie.

    • Et donc ? 

    Oui ! J'ai aimé. Je crois même que je pourrais épouser, sur le champ, Eric Lartigau (qui interpréte le pote et le beauf-frére du " trentenaire mou du genoux " ). Cette comédie m'a donné envie de suivre le travail de Katia Lewkowicz comme réalisatrice et scénariste.

    Maintenant, à vous de voir.

    En salles, le 15 juin

     

    Minute lose : devinez qui n'a pas reconnu l'acteur principal (tout en se disant " mais je le connais,non ? ") en arrivant devant le cinéma ? Et qui a manqué de le percuter si sa Mére ne lui avait pas dit " Regarde devant toi ! " ? Et qui s'est montré sous son meilleur profil une fois que ses neurones ont fait synapses ? Et qui est partie se cacher derriére une tasse de café ?

    *comme le qualifie Emily Barnett dans sa critique pour GRAZIA du 10 juin 2011