Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

collection haute-couture 0910

  • Cette newsletter que je n'aurais pas du ouvrir # 2

    S'il existe des newsletters que je me réjouis de recevoir et de m'empresser d'ouvrir, ce sont bien celles des maisons de luxe. Comment ne pas s'émerveiller devant tant de beauté, de luxe et devant l'habilité de tous ces artistes-artisans aux mains d'argent ?

     

    Imaginez la fébrilité et l'émoi qui m'envahirent la semaine dermiére lorsque j'ai découvert la newsletter de BOTTEGA VENETA présentant sa collection A/H 09-10. Nulle hésitation à ouvrir cette news, plutôt de la précipation. Voici ce que je découvris :

    newsletter bottega veneta ah 09.JPG
    Une fraction de seconde, je cessa de respirer. Bouche-bée, je resta subjuguée. Le summun du raffinement du luxe italien s'offrait à moi. Les émotions qui me submergèrent, pouvaient égaler (presque. Ne soyons pas dithyrambique) celles que je ressentis en admirant un Giacometti.
    Comment rester stoïque devant l'élégance de ce trench en cuir ( beauté, souplesse de la peau ;  à la coupe irréprocable et au ton...) ? Et ce cabas en crocodile ?
    Oui, le cabas.
    sac BOTTEGA VENETA AH O9 croco modele.JPG
    A défaut de me faire perdre la tête, ce cabas me fait ou ferait perdre mon latin. (...)
    Depuis le jour où j'ai ouvert cette newsletter, je maudit mes aïeus d'avoir ruiner notre famille. Pourquoi dois-je souffrir d'infortune et réaliser chaque jour que je suis plus pauvre qu'hier et moins que demain ?
    NLDR : si un " beau parti " a eu l'élégance de me lire, qu'il se fasse connaître. Merci.
    crédits photos : BOTTEGA VENETA