Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

charlie joe

  • Un jean, trois possibilités

    Depuis que j'ai un SUPERFINE, je suis fiére comme un top. Ce jean SUPERFINE, j'ai longtemps désiré le porter. Et, je me félicite aujourd'hui d'avoir su me montrer patiente et pugnace.

    Je savais qu'il était taillé pour moi. N'en déplaisent aux fashionitas, peu m'importe qu'il ne soit plus tendance. Je ne suis pas une victime de la mode. Je suis une amoureuse de la mode, tout comme je suis amoureuse de ce jean que j'ai choisi en gris clair (cette couleur manquait à mon bar à jeans).

    Ce jean offre tant de possibilités. J'avoue que je ne goûte pas à mon plaisir. Faisant fi de mes principes, j'ose me désavouer et poser devant l'objectif. Diantre ! Quelle folie m'habite ? En attendant les résultats de mon expertise psychiatrique, voici : Un jean, trois possibilités.

    Comme Lolita nie en bloc, "(je) (m') absorbe dans la contemplation de mes pieds "  :Lolita nie en bloc.jpg

    Avec mon SUPERFINE, je porte superbement (était-ce utile de le souligner ?) :

    • un top FLAG, couleur cendre, Charlie Joe (P/E 09)
    • un bracelet manchette en métal argenté ELA STONE

    " Lolita nie en bloc elle navigue au loin sous

    les cils à cent lieues de se douter que les

    silences et la jalousie qui la guettent, elle oublie

    la liste est l'allonge encore elle

                     veut s'isoler et alors elle s'absorbe dans la contemplation de ses pieds. "

    Extrait de Lolita nie en bloc ( in Tostaky), Noir Désir (paroles Bertrand Cantat)

     

     

     

     

     

    Ce qu'Il pense de moi, dans cette tenue : Tu M'donnes le Maltu m'donnes le mal.jpg

    Avec mon SUPERFINE, je porte :

    • un top en soie et dentelle Virgine Castaway  (A/H 08-09)
    • une pochette en python rose, modéle Java, Céline Mahieux *

    "avec tes maniéres

    que tu as toujours,

    tu m'donnes le mal "

    extrait de Tu m'donnes le mal (in Du ciment sou nos plaines) Noir désir

     

     

    Ainsi vêtue, Il peut toujours s'égosiller à me chanter " Où veux-tu que j'regarde ? "ou veux-tu que j'regarde .jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Avec mon ...., je .... :

    • un vieux tee-shirt Z&V avec THE détail :  la fermeture en goutte d'eau
    • une ceinture en cuir noir et piéces de métal REMINISCENCE
    • mes vieilles et fidéles BB Repetto

    "Oh mais elle veut pas qu'on la touche

    Elle veut pas qu'on la voie

    Mais y'a que toi là !

    Où veux-tu que j'regarde ?

    Extrait de Où vuex-tu que j'regarde (in Où veux quej'regarde), Noir Désir

    * la pochette Java est livrée avec une laniére qui permet  soit de porter la pochette à l'épaule, soit de l'utiliser en dragonne.

    Photographe : mére