22/04/2013

L'herbe est toujours plus verte ailleurs

L’herbe est toujours plus verte ailleurs et le bonheur est dans le pré. Il  est à portée de sac. D’autant plus que ce  si ce dernier est couleur vert. Alors pourquoi parcourir le monde, aller par monts et par vaux  quand on peut le trouver sur les Internets ? Il suffit de se laisser porter par la vague. D’un tweet à un à e-spot, il n’y a qu’un clic.

C’est ainsi qu’au hasard d’un tweet illustré d’un Instagram comme celui de deedeeparis par exemple.

Mon cœur s’est emballé à la vue de ses Léa (ainsi se nomme le modèle de cette paire de mocassins).  Comme je suis, en ce moment, influençable (influence limitée à la capacité de paiement de ma CB), je me suis rendue sur le site MYSUELLY.  Première erreur. J’hésite entre cliquer sur le bon lien collection chaussures et le lien tentateur collection sacs. Après moultes tergiversations (30 secondes, chrono en main), j’opte pour le bon lien, le survole. Mais, le souvenir d’un sac aperçu en page d’accueil me revient.  

 

SAC ALEX VERT MY SUELLY.jpg

crédits photos : mysuelly

Je clique sur le lien tentateur, cherche le très connu (voire convenu) modèle Alex. Je le scrute sous tous les angles. Je regarde le prix. Je sors.

Pour oublier mon chagrin, j’ai l’idée folle de purger ma BAL.  Je supprime, je supprime. Quand, soudain, je lis l’intitulé d’une newsletter : « Dream Days : Spécial sacs jusqu’à – 50% ». Curieuse, j’ouvre. Deuxième erreur. Le Alex MYSUELLY * vert bénéficie d’une réduction de 30 %. Nouvel examen de l’objet de désir/délit. Je zoom, je zoom, zoom, zoom. J’ajoute à mon panier. Je n’ai pas ma carte bancaire à portée de main.  Alors, je me dis que je verrai bien si le 28 avril (dernier  jour des Dream Days), je céderai.

 

*lien affilié

19:02 Publié dans CONFESSIONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alex, mysuelly |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! | Stéphanie