Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Trick or treat

    Certaines d'entre-vous se sont à amuser, dés hier, à me faire des farces. Vilaines sorcières, que vous êtes!  Inutiles de ricaner, enfourchez votre balai et filez hors de ma vue. Filez ! 

      " Quelles farces ? " se demandent les Gentilles

    En aparté : Jen, assieds-toi et prends une verveine. Détendue et zen, tu es.

    Vous vous souvenez de " Mon shopping automnal chez Vitrines Parisiennes " ? Oui ? Et du cabas 3rd floor, que je voulais, qu'il me fallait ? Figurez-vous que mes farceuses de vendredi ont fait main basse sur ce cabas, qui me revenait de droit. S.C.A.N.D.A.L.E.U.X. purement et simplement.

     Ce cabas est épuisé. Epuisé !

    trick or treat.jpg
    crédit photo: vitrinesparisiennes.com

    Très drôle , les filles ! Je ris jaune. Et manque de me noyer dans mes larmes, lorsque je constate que LE manteau de mes rêves -Margit Brandt- est épuisé dans toutes les tailles. Epuisé. Epuisé. Ce mot, je ne peux plus l'entendre. Je ne veux plus le lire lorsque je peux, enfin, réaliser mon rêve " valider mon panier ".

    Aussi, en guise de protestation, je leurs* laisse contempler une page de mon " catalogue d'achats " (1) :

    mes souliers.jpg

     crédit photo :Carnets de Mode (photo réalisées sans trucage, sans le LUMIX de recycled69 par l'amatrice non éclairée que je suis)

    A ces farceuses, je leurs livre ces clichés de mes souliers sans aucune information (ni marque, ni modèle, ni où trouver ces merveilles qui sont MIENNES). Quant à vous autres, les Gentilles, je répondrai à toutes vos questions qui vous vous voudrez bien m'adresser à carnetsdemode@gmail.com. A vous, je réserverai un traitement VIP.

    Sur ce, je vous laisse, on sonne à ma porte. Et je ne voudrais pas que l'on jette un sort.

    hllooween 09 pola.jpg

     Décoration réalisée par F & M.

    crédit photo : Carnets de Mode

     

    * les vilaines sorcières

    (1) expression lue sur le statut fb d'une bloggeuse.