Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je suis une fille épatante

Je suis une fille épatante.

 Vous n'en doutez plus, amies lectrices fidéles et infidéles, depuis que vous me suivez et/ou supporter  -l'ambiguïté du sens  supporter ne vous aura pas echappé. Judicieusement choisi, non ? -. Épatantes, vous êtes* !

Briévement, une démonstration pour dissiper les doutes des peu ou pas convaincues. Pourquoi suis-je une fille épatante ? La réponse est simple : parce que j'ai l'art de trouver chaussure à mon pied.

Comme ce dernier modéle d'escarpins de la collection A/H 09-10 de Annabel Winship : celui nommé épatante.

escarpins epatante ANNABEL WINSHIP AH 09 chez SARENZA.JPG
Cette couleur, la découpe légèrement en "V" sur les cotés, le bout rond, la ganse parme qui habille les bords et dont le ton rappelle celui des cristaux de Swaroski habillant les talons.
Ces talons que je vous laisse mieux apprécier :
escarpins epatante ANNABEL WINSHIP AH 09 les duex font la paire chez SARENZA.JPG
Alors ? Envie de fredonner La chanson de Prévert ?
Et, avant de vous quitter, un dernier cliché :
escarpins epatante ANNABEL WINSHIP AH 09 détail dos talon chez SARENZA.JPG
Je suis aussi une fille de coeur.
(*) de l'art de soigner son lectorat
ndlr: La chanson de Prévert est signée Serge Gainsbourg
note au Pére Noël : n'oublie pas mes petits souliers
crédits photos: Sarenza

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel